C'est en effet un album bien sympa que ce "Heart and anger". Moins progressif que les deux derniers albums du groupe, il tendrait plutôt vers un retour au style plus direct de leur premier opus, l'excellent "Mistress of the shadowlight". C'est donc du pur speed mélodique avec quelques éléments symphoniques, des gros choeurs (assurés entre autres par Marco Mesemi, le chanteur de Morgana, et Roberto Tiranti, de Labyrinth, et une certaine Vera Quarleri), et un chant haut perché de très bonne facture. Alors qu'on ne retenait pas grand chose de l'album précédent, qui était trop décousu et partait dans tous les sens, les Italiens font là quelque chose de bien plus cohérent. Cette fois, ils n'ont pas oublié l'essentiel, à savoir que pour faire un bon album, il faut d'abord de bonnes chansons. Et des titres comme "Where the sea ends", "First snake", "Bad blood" ou "Faster than the storm" sont vraiment de très bonnes chansons. Les morceaux sont dans l'ensemble très accrocheurs et se retiennent assez facilement. En plus, ces nouvelles chansons sont très travaillées et fourmillent de détails. Les riffs sont bien plus puissants qu'auparavant, et les solos sont de toute beauté. Les arrangements sont nombreux mais ne surchargent pas la musique (contrairement à trop de groupes italiens de ce style que je m'abstiendrais de nommer). Le groupe a quand même eu recours à un orchestre symphonique de cinquante personnes, mais ça s'intègre parfaitement à la musique qui ne perd jamais son aspect heavy. L'album bénéficie d'ailleurs d'un gros son, sûrement la meilleure production qu'ait eue Secret Sphere. On peut dire sans risque que "Heart and anger" est le meilleur allbum des Italiens à ce jour, et que ça justifie pleinement leur place sur un gros label comme Nuclear Blast.

Pierre

Note générale: 4

Style: speed m?lodique

Production: 4

Packaging: 4

Le groupe: Ramon (chant), Paolo Gianotti (guitare), Aldo Lonobile (guitare), Andrea Buratto (basse), Luca Cartasegna (batterie), Antonio Agate (claviers)




Site officiel du groupe: www.secretsphere.com Site officiel du label: www.nuclearblast.de