Salut! Comment se porte Axxis en ce d?but d'ann?e 2006?

Harry Oellers: Ca va tr?s bien! Nous avons eu d'excellents ?chos de notre nouvel album, et nous attendons donc sa sortie avec impatience.

En fait, je connaissais ? peine Axxis avant d'?couter "Paradise in flames", puisque je n'avais que votre EP "Collection of power". Je dois dire que ?a m'a mis une claque! Il semblerait donc que je ne sois pas le seul ? penser ?a?

Harry Oellers: Effectivement: les premi?res r?actions que nous avons eues sont au del? de ce que nous pouvions imaginer. Il y a d'ailleurs beaucoup de gens qui, comme toi, ne connaissaient pas bien Axxis jusque l? et qui ont eu une bonne surprise. En plus, en d?cembre, nous avons donn? quelques shows en compagnie de Gotthard et le public a tr?s bien r?agi.

Quelle place mettrais-tu ? "Paradise in flames" dans la discographie d'Axxis?

Harry Oellers: Axxis a connu une longue ?volution depuis les d?buts, et "Paradise in flames" est la suite logique de son pr?d?cesseur, "Time machine". Depuis 2000 et l'album "Back to the kingdom", Bernhard et moi sommes les seuls responsables de la production. Nous sommes donc autonomes et n'avons plus ? subir l'influence de producteurs ext?rieurs et avons donc le son qui nous convient. Au d?but, sur les deux premiers albums ("Kingdom of the night" et "Axxis II"), Axxis pouvait ais?ment ?tre class? comme un pur groupe de heavy metal. Et puis, sans vraiment nous ?loigner de ce style, nous avons au fur et ? mesure d?velopp? l'aspect rock de notre musique. "Paradise in flames", de par son style plus direct, recolle avec ce que nous faisions ? nos d?buts.

Quelles sont vos influences principales?

Harry Oellers: Elles viennent en fait de nos racines musicales: les vieux Metallica, Kiss, Iron Maiden, Deep Purple... mais sinon, nous ?coutons de tout. Tant que c'est de la bonne musique, tout nous va, et ce peu importe le style. Axxis est un groupe aux facettes multiples, o? la m?lodie a toujours une place pr?pond?rante. Nous recherchons avant tout ? ce que la chanson que nous allons mettre sur l'album sonne bien. Pour cel?, nous nous fions ? notre intuition...

De quoi parlent vos textes?

Harry Oellers: Ca parle beaucoup d'histoires de fantasy, ? l'image de "Tales of glory island", "Talisman", "Dance with the dead", "Icewind". Il y a de nombreuses choses, des exp?riences que tout homme aimerait vivre, mais qui n'existent que dans un monde imaginaire. C'est pourquoi nous faisons beaucoup de sujets ? connotation fantastique. Mais il y a aussi des chansons aux th?mes plus s?rieux et ancr?s dans la r?alit? sur cet album, comme "Will God remember me" et "Break your soul", et m?me des chansons d'amour ("Take my hand" et la ballade "Don’t leave me").

L'album a un gros son. O? l'avez-vous produit?

Harry Oellers: Au studio Soundworxx, qui nous appartient! Nous sommes ainsi totalement ind?pendants et n'avons pas de cantraintes financi?res ou de d?lai. Nous travaillons ? notre rythme et ne sortons l'album que lorsque nous en sommes pleinement satisfaits. Le mixage, par contre, a ?t? effectu? par quelqu'un d'ext?rieur. Il s'agit de Dennis Ward, qui s'en est charg? dans son studio, le House Of Audio, ? Karlsdorf, ? c?t? de Karlsruhe.

L'artwork de "Paradise in flames" est superbe. Qui s'en est charg??

Harry Oellers: Un illustrateur am?ricain, Derek Gores. Il a d?j? travaill? avec pas mal d'autres groupes, comme par exemple Kamelot.

Allez-vous bient?t entamer une v?ritable tourn?e europ?enne (je veux dire par l? une tourn?e avec des dates en dehors d'Allemagne, de Suisse et d'Autriche!)?

Harry Oellers: Nous allons commencer par faire la premi?re partie de Helloween en Italie, en Suisse et en Belgique. Au mois de mai, nous ferons une tourn?e avec Krokus en Allemagne, puis une autre tourn?e en France et en Espagne.

Vous avez d?j? jou? en France?

Harry Oellers: Oui, bien s?r! Une fois avec Kamelot, en 2002, et une autre avec Pink Cream 69 en 2004. Nous avons jou? ? Bordeaux et ? Montpellier. Lors de notre tourn?e en mai prochain, nous nous arr?terons aussi ? Paris.

Avez-vous vraiment du succ?s en Allemagne ou bien Axxis est-il ce que l'on appelle un groupe culte?

Harry Oellers: Un peu des deux...Nous avosn toujours bien march? en Allemagne, mais le succ?s ? l'?tranger n'a jamais suivi. C'est d? ? la structure de fonctionnement de notre ancien label, EMI. Mais maintenant que nous sommes sur un label ind?pendant plus petit, nous esp?rons que cela va changer et que nous finirons par marcher en dehors de notre pays...

Comment ?a se passe avec AFM? C'est un meilleur label que Massacre Records, chez qui vous avez fait quelques albums auparavant?

Harry Oellers: Globalement, ?a s'?tait plut?t bien pass? avec Massacre. Il y a eu quelques difficult?s et nous avons connu quelques d?saccords, mais dans l'ensemble, nous sommes contents du travail qu'ils ont fait pour nous. Mais avec AFM, tout va tr?s bien! Ils nous accordent une enti?re confiance et font un tr?s bon travail de promotion. En plus, nous n'avons aucun probl?me pour les joindre en cas de besoin. Ils sont toujours disponibles et ? l'?coute, et s'investissent pleinement pour leurs groupes. Ca n'a rien ? voir avec ce que nous avons connu chez EMI. Les majors ont un fonctionnement compl?tement diff?rent de celui des labels ind?pendants. C'est d'ailleurs pour cela que le t?l?chargement leur pose tant de probl?mes. Malgr? de nombreux signaux d'alarmes, les majors n'ont pas su anticiper le ph?nom?ne...

Que penses-tu de la sc?ne actuelle?

Harry Oellers: Je trouve l'?volution tr?s int?ressante. J'ai remarqu? que la plupart des groupes de black et de death devenaient de plus en plus m?lodiques. Mais ce qui me g?ne le plus, c'est le flot impressionnant de sorties chaque mois. Comment le fan de metal lambda peut s'y retrouver avec tout ce qui sort?

Pierre

Le groupe: Bernhard Weiss (chant), Guido Wehmeyer (guitare), Rob Schomaker (basse), Andr? Hilgers (batterie), Harry Oellers (claviers)

Site officiel du groupe: www.axxis.de Site officiel du label: www.afm-records.com