J'avais bien aim? "Suffer our pleasures", l'album de la reformation de Tarot sorti il y a trois ans. Il faut savoir que ce groupe existe depuis 1984 et que ce sont les premiers ? avoir fait du heavy metal au pays des mille lacs, et ils ont eu un succ?s certain ? l'?poque. Si notre musique de pr?dilection marche aussi bien dans ce pays, ils y sont pour quelque chose. Mais ils ont connu une longue ?clipse d'une dizaine d'ann?es, avant une reformation en 2003. Malheureusement, ce "Sufffer our pleasures" n'a pas eu la distribution et la promo qu'il fallait hors de Finlande, et est donc pass? inaper?u dans nos contr?es alors qu'il avait un gros potentiel: de la puissance, de l'?nergie, de la m?lodie, un gros son et de bonnes chansons, bref, tout ce qu'il faut pour satisfaire un fan de heavy metal! Forts d'un deal chez Nuclear Blast, et profitant du temps libre laiss? par Nightwish, Marco Hietala et sa bande reviennent en force avec un album qui a toutes les chances de faire sortir le groupe de l'anonymat qu'il connait hors de son pays. J'?tais assez confiant quant ? la qualit? de cet album, vu qu'on a affaire ? des musiciens exp?riment?s et que l'album pr?c?dent ?tait bon. Mais je ne les attendais pas ? ce niveau. "Crows fly back" est r?ellement excellent. Tarot a vraiment franchi un pallier avec ce disque. Malgr? le fait que ce soit un vieux groupe, c'est ? un album ultra-moderne que nous avons affaire l?. Le son est surpuissant et est truff? de samples, de programmations et d'effets electro pour colorer la musique. Les riffs sont ?normes, d'une puissance ph?nom?nale. Et surtout, Marco chante divinement bien. On avait d?j? pu le remarquer avec Nightwish (sauf quand il a massacr? la reprise de "High hopes" de Pink Floyd...), o? il assure le chant masculin. Mais c'est clair que son talent ?tait sous-exploit? dans ce groupe. Il aura peut-?tre plus d'occasion d'y montrer ses talents vocaux ? l'avenir, maintenant que Tarja est partie, mais il a en tout cas Tarot pour le faire ? fond. Son timbre fait un peu penser ? celui de Ronnie James Dio en beaucoup plus m?chant, avec des mont?es dans les aigus dignes d'un Rob Halford. D'ailleurs, on peut parfois penser au premier album solo de ce dernier, voire ? "Painkiller" (notamment la chanson "Howl", qui ?voque un peu "A touch of evil"). En tout cas, Marco n'a pas l'air content sur cet album vu l'agressivit? de son chant! Je l'imagine d'ailleurs assez mal chanter avec Nightwish (o? on le connait surtout dans un registre m?dium et m?lodique) comme il le fait sur le refrain de "Messenger of gods" ou de "Traitor". D'une mani?re g?n?rale, l'atmosph?re de l'album n'est pas tr?s joyeuse. Contrairement ? beaucoup de groupes de heavy finlandais inspir?s par Stratovarius et Sonata Arctica, Tarot ne fait pas de "happy metal"! Les claviers ne sont pas utilis?s pour contrebalancer la guitare mais plut?t pour rajouter une touche ? la fois dark et moderniste ? la musique du groupe. Certainement pas pour l'adoucir. Sur "Crowws fly back", le maitre mot est la puissance. L'album est cependant vari?. Ca ne speede pas d'un bout ? l'autre, au contraire: il y a l? un juste ?quilibre entre les morceaux rentre dedans et d'autres plus lents et nuanc?s. Ca permet de ne pas se lasser de l'?coute, surtout que le groupe est bon dans tous les domaines. En mati?re de chansons qui tabassent, "Traitor", l'excellentissime et tr?s priestien "Messenger of gods" ou "Bleeding dust" sont des hymnes ? faire exploser les cervicales, avec en prime des refrains imparables. On trouve aussi des chansons mid-tempo plus sombres et tout aussi efficaces. La chanson titre, par exemple, ou "Before the skies come down" (dans laquelle Marco exploite le mieux ses capacit?s vocales, chantant aussi bien en grave que dans un registre m?dium ou criard), ou encore "Howl"... Et puis "Tides", la semi-ballade de l'album, est absolument magnifique. Bref, rien n'est ? jeter dans cet album. Je ne m'attendais certainement pas ? ce que Tarot nous sorte un album de cette trempe. Ca faisait pas mal de temps qu'un disque ne m'avait pas autant emball? dans ce genre. Autant dire que l'ann?e 2007 commence bien!

Pierre

Note g?n?rale: 4,5

Style: heavy metal

Production: 5

Packaging: 4

Le groupe: Marco Hietala (chant et basse), Zachary Hietala (guitare), Pecu Cinnari (batterie), Janne Tolsa (claviers), Tommi "Tuple" Salmela (programmations)

Site officiel du groupe: www.wingsofdarkness.net Site officiel du label: www.nuclearblast.de