D?j? nous ?tions tr?s peu. Configuration minimale pour une salle qui ne compta pas plus de 200 personnes pour la soir?e. J'ai entendu dire que nous ?tions 160 dont 80 invit?s. Paris a oubli? ou n'a plus gu?re d'int?r?t pour les Skid. +Guests pr?cisait le billet, mais de guest, point. Un Dj, ou deux mixant quelques titres, rien de plus. Et encore, les morceaux, des classiques n'?taient pas d?geus, mais le mixage laissait croire ? des essais, des r?glages pas au point. Nul. Le temps de boire quelques bi?res, la lumi?re s'?teint, le public retient son souffle. ? Please welcome Skid fuuuuuucking Rooooow!!! ?

Le groupe entre en sc?ne, il ne reste plus que deux membres du line-up original.Scotti Hill ? la guitare et Rachel Bolan ? la basse. Crainte, cover ou pas cover? Quoi qu'il en soit, de l'?nergie pure et une certaine classe assez humble. Dieu sait que le groupe a envoy? la patate. Et une patate intelligente, faisant la part belle aux anciens titres mais sachant tout de m?me int?grer subtilement des titres plus r?cents pour un final assez homog?ne. Le groupe ne rougit pas de ses nouveaux titres et il le montre. Le nouveau chanteur, Johny Solinger est tr?s bon. Certes, ce n'est pas Bach, mais ce n'est pas Bernard Campan dans ? Po?sie ? non plus. C'est un mec s?rieux qui chante bien et qui s'?clate. Dommage, il ne b?n?ficie pas d'un son r?gulier et il reste au final un peu trop en retrait dans le mixage. Il lutte par moment pour atteindre les aigus mais ceux qui hurlent au massacre sont ? mon avis de mauvaise foi. Le batteur fait son taf, ni trop ni trop peu, le bassiste ?galement mais ne sourit que peu, contrairement ? Hill qui en fait des tonnes. Dave Sabo est ?galement pr?sent, mais ce sont surtout Jonhny et Scotti qui assurent le show.

Dans le d?sordre, Beat yourself blind, 18&life, Makin'a mess, Slave to the grind, I remember you, big guns, Psychoth?rapy, Youth gone wild, Monkey buisness, New Generation, sont autant d'exemples qui montrent que la setlist fait la part belle aux anciens titres mais n'oublie cependant pas d'inclure de nouvelles moutures. Les nouveaux titrs sont punky, ont la patate et d?potent pas mal, accrochant le public. Les anciens sont chant?s par tout le monde. Bref, l'ambiance est excellente et assez ?lectrique. I remember you est bien agenc?, New Generation passe tr?s bien et Youth Gone wild est un excellent moment. Le son est par ailleurs de qualit?, m?me si les solis ne sont pas toujours audibles. Bref, une prestation plus que bonne des Skid. Aucun temps mort, pas de perte de vitesse, pas une once d'ennui, que du hard, du hard plein les oreilles, des musiciens pr?sents, et le temps qui passe ? une vitesse folle.

Malheureusement, ils ne jouent qu'une heure et quinze minutes. Quel dommage, le public est chaud, il est t?t, le groupe a encore plein de titres en r?serve, il en aurait fallu encore! D'autant plus que le prix de 28 euros est assez ?lev?.

Baste, les Skid sont venus, ont prouv?s qu'ils ?taient encore vivants et ont ravis les fan de la premi?re heure comme les plus jeunes. Une prestation ? saluer. D'autant plus qu'il est loin d'?tre incertain que le nouveau Skid Row n'aie pas une putain de patate dans les tr?s grands festivals. Le lion mord encore.