Avec "Deadache", Lordi opté pour la prise de risque zéro. On reconnait bien la marque de fabrique du groupe: la voix écorchée de Mr Lordi, des guitares groovy et tranchantes, et des choeurs plein les refrains et des mélodies imparables. C'est encore mieux produit qu'avant, avec encore plus d'effets spéciaux... Sauf que ça le fait moins. Ce que j'ai toujours adoré chez Lordi, c'est leur capacité à fabriquer des hymnes simples et qui restent dans la tête pour ne durée indéterminée. Je ne le retrouve pas sur cet album. Ce n'est pas pour autant qu'il est mauvais. On y trouve des titres sympas comme la chanson titre, "Mask skin boot" (qui fait cependant un peu trop penser à "Binging back the balls to rock" de l'album précédent), "The Ghosts of Heceta Head" ou "Bite it like a bulldog". Il n'y a que de bonnes chansons sur cet album. L'outro déclamée en français sur une musique tragique au piano est bien cool aussi. Mais leur effet est moins immédiat que sur les albums précédents. Il n'y a pas ici d'équivalent de "Would you love a monsterman" ou de "Hard rock hallelujah", ces titres absolument imparables et marquants qui font que l'on retiendra l'album sur la durée ou non. Et là, ce n'est malheureusement pas le cas. On verra bien avec le temps, mais je doute que "Deadache" laisse autant de traces que ses prédécesseurs. Sur ses trois albums précédents, Lordi compte déjà beaucoup de gros hymnes à son actif, et je ne suis pas sûr qu'il y ait beaucoup de titres de cet album qui puissent les concurrencer. Peut-être sur la prochaine tournée, mais au delà, ça m'étonnerait. Quoi qu'il en soit, ça reste un bon album de hard rock, mais ses prédécesseurs sont d'un meilleur niveau quand même.

Pierre

Note générale: 3,5

Style: hard rock

Production: 4

Packaging: 4

Le groupe : Lordi (chant), Amen (guitare), Ox (basse), Kita (batterie), Awa (claviers)

Site officiel du groupe : www.lordi.org Site officiel du label: www.sonybmg.fr