"Sweet blood theory" est le cinquième album de Secret Sphere. Après deux réalisations chez Nuclear Blast, les Italiens ont quitté le gros label allemand pour une autre écurie germanique, plus petite, Dockyard1. Commercialement, c'est clair qu'ils seront moins bien distribués et risquent de toucher un public moins important. Mais artistiquement, le groupe n'a rien perdu. Au contraire, la sphère secrète s'est bonifiée. J'irais même jusqu'à dire que "Sweet blood theory" est leur meilleur album ex aequo avec "Mistress of the Shadowlight" (leur premier album, sorti quand même en 1999 et que le groupe n'avait jusque là jamais réussi à égaler). Les influences progressives sont ici très peu présentes, et l'aspect speed mélodico-symphonique de Secret Sphere reprend toute sa place ici. Le groupe avait jusque là toujours oscillé entre ces deux tendances, et là c'est clairement la seconde qui l'emporte. En plus, le groupe n'oublie pas la puissance, avec des riffs de guitare tranchants et un son massif (merci Achim Kohler!). Mais le plus important, c'est que le groupe a gagné une personnalité. Certes, Secret Sphere ne va pas révolutionner la face du speed mélodique. Il y a d'ailleurs eu tant de clonages dans ce style que l'on se demande quel groupe le pourrait. Mais les Ritals font à leur manière un album ambitieux, riche et travaillé. Il s'agit d'un concept album basé sur deux oeuvres de Tim Burton, "Les noces funèbres" et "L'étrange noël de Mister Jack", et on peut dire que ça fait honneur au cinéaste. Roberto "Ramon" Messina n'a jamais aussi bien chanté, et les morceaux sont suffisamment variés pour que l'on ne s'ennuie jamais à l'écoute de ce disque. Ca faisait longtemps qu'un album de speed mélodique ne m'avait pas autant plu. Quand en plus cela vient d'un groupe que j'aimais beaucoup à ses débuts et qui n'avait jusque là jamais vraiment confirmé, ça me fait d'autant plus plaisir. Bravo à eux! Mais par contre... par contre... Pourquoi ont-ils donc choisi un artwork aussi moche ???

Pierre

Note générale: 4

Style: speed mélodique

Production: 4

Packaging: 1

Le groupe: Ramon Messina (chant), Paolo Gianotti (guitare), Aldo Lonobile (guitare), Andrea Buratto (basse), Luca Cartasegna (batterie), Antonio Agate (claviers)




Site officiel du groupe: www.secretsphere.com Page MySpace officielle du groupe: www.myspace.com/heartanger Site officiel du label: www.dockyard1.com