J'arrive juste au début du set de TURISAS. Ce groupe de folk metal ultra-festif détonne un peu sur cette affiche assez dark(même si Cradle sur scène a aussi un fort potentiel comique ). C'est leur deuxième passage dans le Sud-Ouest en trois mois, après leur date à Bordeaux avec Dragonforce, et beaucoup de gens semblaient bien les connaître. Je les avais déjà vus deux fois, en festival, et j'avais vraiment adoré. Habillés en hommes de Cro-Magnon, joliment peinturlurés, l'aspect festif de leur musique prend toute sa dimension sur scène. C'est par contre la première fois que je les vois en salle. Le public est bien réceptif à leurs délires. Pas de farandoles, mais beaucoup de pogos et de "ohohohoh" pendant les refrains. La play-list est essentiellement basée sur leur premier album, "Battle metal". Comme toujours au Bikini, le son est très bon, très clair, ce qui n'est jamais garanti dans d'autres salles pour les premières parties. En point d'orgue, on a droit à leur fabuleuse reprise de "Rasputin" de Boney M, pendant laquelle le chanteur divise la salle en deux (on croayait au début que l'on allait avoir droit à un wall of death ) et fait chanter la chanson à une partie de la salle, puis à l'autre, sur le mode "c'est à tribord/babord qu'on gueule le plus fort" A signaler aussi que le groupe trinquait régulièrement avec nous en brandissant une bouteille de Kro. Le chanteur a donné l'explication: leur premier album a été enregistré en France, à côté d"Ayzenprovenz" (Aix-en-Provence, quoi ) et qu'entre deux prises de son, ils allaient au supermarché du coin s'acheter de la Kronenbourg, donc cette bière leur rappelle à la fois la France et leur premier album Au final, un excellent concert avec une bonne ambiance. Quarante-cinq minutes bien festives, quoi Malgré tout, je préfère ce groupe en festival, où leur musique et leurs délires semblent mieux adaptés.

C'est ensuite au tour de MOONSPELL d'investir les lieux. Les Portugais ne m'ont jamais déçu sur scène et, là encore, ils vont s'avérer être à la hauteur de leur réputation. Un gros son (malgré une batterie un peu trop en avant), un Fernando Ribeiro en grande forme et une interprétation très carrée, le groupe va mettre tout le monde d'accord. La play-list est bien équilibrée, tous leurs albums étant représentés à l'exception des controversés "Sin/Pecado" et "The butterfly effect". "Scorpion flower" est jouée avec la voix d'Anneke (qui étaient en guest sur l'album) en play-back, "Luna" est également un grand moment d'émotion, et "Alma mater" et "Full moon madness" sont toujours aussi énormes. Mais le plus impressionnant dans ce concert est le magnifique light-show, avec un écran vidéo hypnotisant et des animations particulièrement réussies, qui donnent une autre dimension aux chansons jouées ce soir-là. Le public est entièrement acquis à la cause du groupe, qui fait donc l'unanimité. Il faut dire que ce n'est pas le premier passage de Moonspell à Toulouse (au moins le cinquième) et que les Portugais y ont une bonne fan base. Fernando en profite d'ailleurs pour remercier chaleureusement Hervé Sansonetto et toute l'équipe du Bikini, salle qu'il qualifie de "l'une des meilleures d'Europe où c'est un honneur de jouer". C'était aussi leur premier passage dans la nouvelle salle (l'ancienne ayant, rappelons-le, été littéralement soufflée par l'explosion de l'usine AZF en 2001). Reste qu'ils auraient mérité une audience un peu plus conséquente...

Enfin, c'est au tour de la tête d'affiche de conclure la soirée. Et la tête d'affiche, c'est CRADLE OF FILTH. Comme j'aime beaucoup leur dernier album, "Godspeed on the devil thunder", et que le Bikini est la garantie d'avoir un bon son, je me dis que leur prestation va être bonne, pour une fois. Parce que Cradle live, c'est pas franchement le top, et leurs prestations scéniques ont régulièrement dégoûté de nombreux fans. Pour ma part, je les ai vus deux fois: la première, à l'Elysée-Montmartre en 2001, c'était plus que moyen avec un son horrible; la deuxième, au Bataclan en 2006, c'était mieux, sans être grandiose. Mais je me disais que si le son et la play-list étaient au niveau, ce serait un bon concert... Que nenni! La play-list balaie à peu près toute la discographie des Anglais, le son est bon, ça joue sans fausses notes... mais malgré ça, ça ne le fait pas Les effets de scène sont ultra-kitsch. Enfin au moins c'est drôle Au début du concert, l'espèce d'Eddie de quatre mètres sur échasses déguisé en faucheuse ne sert à rien, mais il est rigolo. Mais alors le top du top, c'est avec le mec déguisé en Batman version SM qui envoie des étincelles avec un lance-flammes Je ne vois pas trop où ils ont voulu en venir, enfin au moins ça a du potentiel comique non négligeable. En dehors de ça, malgré les bons morceaux, on s'ennuie un peu. Dani est vraiment mauvais comme frontman. Il court certes partout, mais il n'a aucun charisme et sa voix est vraiment pénible. En plus, question communication avec le public, il est assez moyen. On dirait qu'il ne sait pas trop quoi dire entre les morceaux, à part les phrases bâteau du genre "come on, make some fucking noise!" Les morceaux joués ont beau être excellents et bien interprétés, il manque vraiment quelque chose pour que ça passe en live. Bref, au vu des conditions très favorables dans lesquelles ils jouaient (super salle, bon son, bonne play-list), je suis définitivement convaincu que Cradle Of Filth n'est pas, n'a jamais été et ne sera jamais un groupe de scène. Pour que je retourne les voir, je crois qu'il faudra vraiment qu'ils soient accompagnés par de bons groupes (ce qui était d'ailleurs le cas ce soir), sinon c'est une perte de temps et d'argent.

Malgré la tête d'affiche pas à la hauteur (mais ce n'était pas vraiment une surprise), c'était une excellente soirée. Cradle n'a pas été bon, mais Turisas et Moonspell ont assuré, et c'était surtout de ces deux groupes que j'attendais quelque chose. Donc je suis satisfait. Par contre, ça aurait vraiment mérité une meilleure affluence. J'espère que ça ne va pas rendre réticents les organisateurs à faire des dates dans le Sud-Ouest, alors que la région a été plutôt bien gâtée questions concerts cette année...

Pierre