Originaire de la province de Cadix, dans le sud de l'Andalousie, le groupe rend un bel hommage à sa région avec cet album, qui est un concept sur les légendes du royaume d'Al-Andalus (l'Andalousie d'avant la Reconquista). Musicalement, il s'agit d'un heavy metal bien burné, avec des riffs en béton, agrémenté d'une légère touche folk du fait de la présence de flûtes et de violon. A la lecture de cette description, je sens que beaucoup vont penser spontanément à Mägo de Oz... Mais le style de Saurom est bien différent. Mägo de Oz est très influencé par Rainbow et Iron Maiden, et les instruments et mélodies celtiques font partie intégrante de leur musique. A l'inverse, chez Saurom, le côté folk est très secondaire, il n'y a aucune influence celtique à quelque niveau que ce soit, et le style est plus direct. C'est plus à une version hispanisante de Blind Guardian que je comparerais les Andalous, en fait. Le chanteur a une excellente voix, très rocailleuse. On sent que ses modèles sont Hansi Kürsch et Jon Oliva. Une voix de ce style sur un chant en espagnol contribue à donner une vraie personnalité au groupe. On trouve égalmeent un léger côté symphonique, juste ce qu'il faut pour créer une atmosphère propice au concept (encore que j'aurais bien vu des sonorités orientales au vu de ces textes...). En plus de ça, l'album bénéficie d'une production très pro, assurée par Mika Jussila au Finnvox sans que ça sonne lisse et standardisé comme beaucoup trop de groupes qui ont enregistré là-bas. Au final, on tient là un superbe album, hautement recommandable pour tous les fans de heavy metal qui se respectent!

Pierre

Note générale: 4.5

Style: heavy metal

Production: 4

Packaging: 4

Le groupe: Miguel Ángel Franco Mejías (chant, guitare), Narciso Lara (guitar, cornemue, flute), Antonio Ruiz (batterie, percussions), Raúl Rueda Hernández (guitare), José Antonio Gallardo “El Trippy” (basse), Santiago L. Carrasco (claviers)

Site officiel du groupe: www.saurom.com Page MySpace officielle du groupe: www.myspace.com/saurom