Dans la grande tradition du (hard) rock britannique, chaque compo déborde de classe et de feeling, certaines permettent même à l’auditeur d’imaginer de flamboyantes futures versions live truffées d’improvisations et autres exploits instrumentaux. Pourtant au-delà des performances respectives de ces musiciens d’expériences, c’est sans aucun doute la force et la splendeur vocale de Glenn Hughes qui irradient l’ensemble de ce disque, même si « the Voice of Rock » cède parfois sa place à Bonamassa au poste de chanteur.

Une fois de plus produit par le génialissime Kevin Shirley (Aerosmith, The Black Crowes, Iron Maiden…) et tout simplement intitulé « 2 », cette galette sortira en France le 13 juin sur Mascot Records / Wagram.

Ceux qui ne voyaient en Black Country Communion qu’un simple projet de plus et sans lendemain, en sont pour leurs frais, car non seulement le groupe de Glenn Hughes nous offre un deuxième disque qui surclasse de la tête et des épaules son prédécesseur, mais, en plus, le quatuor vient d’annoncer une véritable tournée qui passera par Paris et le Bataclan le 19 juillet prochain ! Un grand moment en perspective si l’on en croit les commentaires élogieux qui ont suivi les premiers concerts que le groupe a donné en Angleterre fin 2010.