La première fois que j'avais vu Stratovarius, c'était déjà à Toulouse, en 2000, dans l'ancien Bikini. Dix ans après, je les revois dans le nouveau Bikini (après les avoir vus quelque fois entretemps à Paris ou en festival). Putain dix ans !!! A l'époque, c'était un de mes groupes préférés et en prime ils tournaient avec Rhapsody et Sonata Arctica dont j'étais assez fan alors. Depuis, pas mal d'eau a coulé sous les ponts. Je suis bien revenu de la vague speed mélodique, je ne suis plus fan d'aucun des groupes que je viens de citer (Strato compris, d'ailleurs) et les problèmes internes à Strato dignes de Dallas ou Santa Barbara leur ont fait perdre pratiquement toute crédibilité. Je ne suis pas allé à ce concert à reculons, mais je n'en attendais pas grand chose. En fait, j'étais surtout content d'y aller pour être avec des potes, boire quelques bières et prendre plaisir à réécouter les standards du groupe sur scène. Et puis le sud-ouest est tellement déserté question concerts depuis la fermeture du Havana Café en avril dernier qu'on ne va pas non plus faire la fine bouche :(

Lire la suite